Bess et continuum des etoiles Be

Show your spectra, your results ...

Bess et continuum des etoiles Be

Postby Patrick Lailly » Fri Oct 14, 2011 5:25 pm

Après traitement, j'observe des oscillations dans le continuum au niveau du profil 1c. Je me serais attendu à ce que le continuum d'une étoile Be apparaisse rectiligne avec une pente légèrement descendante quand on l'observe sur un intervalle de 200 Angstroems de large centre sur Halpha. Mon a priori est il correct ?
Par ailleurs ces oscillations ressemblent étrangement au phénomene de moiré (alias franges) bien visible sur mes flats (ma camera est une ST8 connue pour être sensible à ce phénomene) : la correspondance apparait tant au niveau de la période qu'au niveau de la phase. La seule fluctuation réside dans l'amplitude de l'oscillation : d'ailleurs elle est, par construction (si on a correctement calculé la réponse instrumentale) quasiment nulle pour le spectre 1c de l'étoile de référence.
Donc, si je ne retire pas ces oscillations, les spectres que je soumets à Bess sont pollués par ces oscillations. Vaut il mieux que je continue à soumettre mes spectres tels quels ou bien dois-je tenter, par des moyens logiciels, d'éliminer ces oscillations ?
Pour illustrer mon propos je montre ci-dessous le continuum extrait (via SpcAudace) de 3 spectres (31 Peg, QR Vul, 64 Ser) acquis la même nuit.
Image
Patrick Lailly
Patrick Lailly
 
Posts: 14
Joined: Fri Sep 30, 2011 3:25 pm

Re: Bess et continuum des etoiles Be

Postby admin » Fri Oct 14, 2011 6:58 pm

Je me permets de compléter par une traduction Google

After treatment, I observe oscillations in the continuum in the profile 1c. I would have expected that the continuum of a Be star appears linear with a slope slightly downward when observed over an interval of 200 Angstroms wide centered on Halpha. My prior is correct?
Moreover, these oscillations are strangely similar to the phenomenon of moiré (aka fringe) is clearly visible on my flats (my camera is an ST8 known to be sensitive to this phenomenon): correspondence appears both in the period than at the phase . The only variation is the amplitude of the oscillation: in fact it is, by construction (if one has correctly calculated the instrumental response) close to zero for the spectrum of 1c the reference star.
So if I do not remove these oscillations, the spectra I submit to Bess are polluted by these oscillations. Is it better that I continue to submit my spectra as is, or should I try, by software, to eliminate these oscillations?
To illustrate my point I show below the continuum extracted (via SpcAudace) spectra of 3 (31 Peg, QR Vul, Ser 64) acquired the same night.
admin
Site Admin
 
Posts: 58
Joined: Wed Feb 16, 2011 1:36 pm

Re: Bess et continuum des etoiles Be

Postby Christian Buil » Mon Oct 17, 2011 1:44 am

Hello Patrick,

Oui le continuum des étoiles B est relativement plat dans un domaine spectral aussi restreint que celui délivré par ton spectro.

Il faut essayer de mieux comprendre l'orgine des phénomènes que tu observe.

J'ai vraiment tendance dans ces situations à recommender l'observation d'une SEULE étoile de type B ou A, genre Alpha Del, Altair pour tester la configuration instrument, plutot que de sauter d'une étoile à l'autre. De cette manière, on sait qu'il y a au moins une chose qui ne bouge pas : l'aspect physique de l'étoile. C'est un peu frustrant, mais ce n'est pas du temps perdu durant la phase de mise au et de prise en main.

Ce que tu appelle moiré, ce sont des franges d'interférence je suppose ? Mais dans ce cas, la période des oscillations me parait bien large. Les franges ont un pas bien plus serré en général.

Il serait intéressent que tu poste une vue de l'image (2D) du flat-field avec des seuils (contraste) relativement serré, ainsi qu'une image brute (2D donc) d'un spectre caractéristique pour un premier diagnostic. Il faut d'abord être bien sur qu'il n'y a pas un problème dans le traitement à la base. Essaye de poster une vue des images en question en réponse. Puis on avisera.

Christian
Christian Buil
 
Posts: 1357
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm

Re: Bess et continuum des etoiles Be

Postby Patrick Lailly » Mon Oct 17, 2011 8:34 pm

Bonsoir Christian
Merci pour ta réponse. Le phénomène dont je parle est celui décrit par exemple sur
http://astrosurf.com/lailly/spectro/fringes.html
Je suis bien d'accord pour dire que ce phénomène est suffisamment gênant pour que l'on y réfléchisse un peu.
OK pour prendre à chaque nuit d'observation une même étoile de référence ce qui permettra, si je te comprends bien, de suivre avec le temps ces distortions étranges. Ci dessous l'image 2D du flat (avec des seuils fixés à 15000 et 45000) puis le spectre 2D de 31 Peg.
Patrick

English
Thanks Christian for your answer. The phenomenon that I am referring to is the one described for instance in page
http://astrosurf.com/lailly/spectro/fringes.html
I also think that this phenomenon hampers enough to deserve further investigations.
In this aim, I will take, during each observation night, the spectrum of the same reference star. By doing so I will try to monitor the evolution of these strange distorsions. I display below the 2D images of the flat (with thresholds set at 15000 and 45000) and of 31 Peg.
Patrick

Image
Image
Patrick Lailly
 
Posts: 14
Joined: Fri Sep 30, 2011 3:25 pm

Re: Bess et continuum des etoiles Be

Postby Christian Buil » Mon Oct 17, 2011 9:55 pm

Bonjour Patrick,

Je suis aller voir sur ta page. Diantre, le phénomène de frange sur la ST8 et 150 t/mm est un cas d'école. Ici, vive l'Atik.
Ces franges peuvent être causées par la hublot.

Cependant, le flat que tu a joint à ton précédent post me rend dubitatif (je suppose fait avec un 1200 t/mm).

Je soupsonne plus une entrée de lumière parasite dans le spectro lorsque tu éclaire l'entrée du télescope avec la lampe.
Du reste, entre les flats sur ta page et celui que tu présente il y a un gros écart. L'amplitude est aussi
trop importante pour des franges il mes semble.

Les trappes laterale du Lhires sont peu étanche à la lumière. La ruban adhésif alu est une presque obligation pour
travailler correctement. Il faut confirmer, mais ca sent la lumière qui ne passe pas que par la fente.

J'ai un GROS conseil à te faire, mais aussi à tous ceux qui sont l'écoute : de jour (à la lumière du jour donc, même avec du soleil)
poser le Lhires sur une table. Bien boucher l'entrée du coulant de 50 mm (bouchon opaque). Faire un spectre
dans ces conditions en posant disons 10 secondes. Normalement l'image devrait être noire. Mais c'est rarement
le cas avec le Lhires. Là il faut faire une chasse intrétrable à la lumière parasite pour obtenir une image
effectivement noire (en gros). Le test est redoutable et efficace. Commencer à fermer avec du ruban les trappes et
la jonction réseau avec le spectro. Ca vient souvent d'ici.

Essaye de faire le test (facile, de jour) et de corriger au besoin, puis refaire des flat de nuit de manière
standard et voir si cela c'est amélioré (mon petit doigt me dit que ca va être le cas). Dit ce que tu trouve
et ce que tu en pense.

Christian
Christian Buil
 
Posts: 1357
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm

Re: Bess et continuum des etoiles Be

Postby Patrick Lailly » Wed Oct 19, 2011 10:33 am

Merci Christian pour ta réponse très complète.
Petite précision préalable : j'avais mis du scotch alu sur certaines fentes de mon Lhires et, confiant, je prenais mes flats sans enrober mon spectro d'un drap de photographe. Mais, comme le montre l'image ci-dessous, mes protections au scotch sont insuffisantes. J'avais notamment omis de scotcher les trappes. Autre précision : j'utilise actuellement le réseau 1800 traits/mm.
L'image de flat pris sans lumière autre que la lumière du jour pénétrant insidieusement dans le spectro montre l'importance du parasite : bingo. L'empreinte du parasite se retrouve bien dans mes vrais flats... qui ne sont donc pas corrects. Ceci étant, ce sont les mêmes flats que j'ai utilisés pour calculer la réponse instrumentale et obtenir au passage un spectre d'Altair avec un continuum plat. La correction de flat restant la même, je serais donc tenté de conclure que ce sont les lumières parasites s'infiltrant dans le spectro qui contaminent mes spectres de façon variable au cours du temps.
Quoi qu'il en soit, il faut que je rajoute du scotch à certains endroits stratégiques... La suite quand le beau temps sera de retour.
Patrick
Image
Patrick Lailly
 
Posts: 14
Joined: Fri Sep 30, 2011 3:25 pm

Re: Bess et continuum des etoiles Be

Postby Olivier Thizy » Thu Oct 20, 2011 1:03 pm

Patrick,

utiles de préférence du scotch aluminium - on en trouve dans les magasin de bricolage. Le scotch noir classique laisse passer le proche infra-rouge...

Cordialement,
Olivier Thizy
Olivier Thizy
 
Posts: 370
Joined: Sat Sep 24, 2011 10:52 am
Location: in the french Alps...


Return to Spectra, results, information on activity ...

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests

x