Page 1 of 1

CoMaC 2 spectrum

PostPosted: Fri Mar 29, 2019 7:07 pm
by Pascal Le Du
Bonjour

CoMaC 2 (05:21:57.00 39:31:02.50) qui était classifiée comme candidate NP possible dans la base HASH et dans Simbad, vient de changer de statut suite au spectre que j'ai réalisé depuis la pointe bretonne lundi soir avec mon Alpy600 et mon Newton de 200 mm. L'objet est maintenant classé comme "True PN" dans la base HASH. Particularité : L'étoile centrale de cette NP (cspn) est très lumineuse et son continuum est visible sur le spectre qui montre également des raies en émission larges. En première analyse, Quentin Parker de l'université de Hong-Kong, indique que cette cspn serait une étoile Wolf-Rayet [WR].
----------------------------------------------------------------------------
CoMaC 2 (05: 21: 57.00 39: 31: 02.50), which was classified as a possible PN candidate in the HASH PN database and in Simbad, has just changed status following the spectrum that I made Monday night from Brittany with my Alpy600 and my Newton of 200 mm. The object is now categorized as "True PN" in the HASH PN database. Particularity: The central star of this PN (cspn) is very luminous and its continuum is visible on the spectrum which also shows broad emission lines. In first analysis, Quentin Parker of Hong-Kong University indicates that this cspn would be a Wolf-Rayet star [WR].
----------------------------------------------------------------------------
Amicalement

Pascal

CoMac 2, image PanSTARRS couleur
Image
Fente sur cible
Image
CoMaC 2, Spectre 2D brut
Image
CoMaC 2, Spectre 1D
Image

Re: CoMaC 2 spectrum

PostPosted: Sat Mar 30, 2019 8:00 am
by Andrew Smith
Congratulations a fine observation.
Regards Andrew

Re: CoMaC 2 spectrum

PostPosted: Sat Mar 30, 2019 5:52 pm
by etienne bertrand
Bravo pour le resultat.

Re: CoMaC 2 spectrum

PostPosted: Tue Jul 09, 2019 8:13 pm
by Lionel Mulato
Salut Pascal,

Pourquoi penses-tu que la centrale est une [WR] ?

Les 3 raies les plus intenses sont étalées sur l'axe vertical du spectre 2D. Ce sont donc plutôt des raies nébulaires.

La raie à gauche du doublet [O III] est celle du Hbeta à 4861 A, non ?
A droite, c'est celle du Ha ?
Les [WR] ont la particularité d'être pauvres en émission H I.

Par contre, les raies stellaires les plus intenses qui les caractérisent sont :
- C IV 5801/12 (pour les [WR] "chaudes"),
- C III 5696 (pour les plus froides),
- O V 5572-5608 ; 6740 pour les plus chaudes...
- C III/C IV 4650,
- He II 4686,

Voir le papier d'Agnès et de C. Neiner, une référence sur le sujet : https://www.aanda.org/articles/aa/pdf/2 ... aa3241.pdf