Spectre de fond de ciel d'un site du sud de la Drôme.

Show your spectra, your results ...

Spectre de fond de ciel d'un site du sud de la Drôme.

Postby Hubert Boussier » Sat Oct 12, 2019 9:27 pm

Bonsoir,

Lors de la dernière nouvelle Lune, j'ai essayé d'enregistrer les spectres des comètes C/2017 T2 PANSTARRS et C/2018 N2 ASASSN. Ces comètes sont peu lumineuses, cela m'a conduit à poser 3600s sur chaque comète. Le résultat obtenu est assez décevant car les deux comètes émettent principalement de la poussière qui réfléchie le spectre du soleil.
C'est un résultat en soit, mais il m'a semblé intéressant de valoriser cette observation pour analyser le spectre du fond de ciel de mon lieu d'observation.

Ce site situé dans le sud de Drôme en moyenne montagne (600m) a un ciel relativement préservé de la pollution lumineuse. Après 00h lorsque les deux villages de la vallée éteignent leur éclairage public.il ne subsiste plus que l'éclairage d'un village vacances appartenant à EDF qui ne s'applique pas le conseil de l'entreprise omniprésent dans toutes les annonce d'EDF :"l'énergie est notre avenir économisons la" comme quoi le "faites ce que je dis et pas ce que je fais reste de mise"
Les bonnes nuits le QSM grimpe alors à un bon 21.5 qui ferait rêver bien des astronomes amateurs citadins.

Le spectre du fond de ciel :

Image


Image plus grande ici :

http://www.astrosurf.com/astrild/Comete ... cturne.png

J'ai identifié les raies à l'aide de publications que l'on peut trouver sur le net qui décrivent le fond de ciel des grands observatoires internationaux

Par exemple :
http://www.ing.iac.es/Astronomy/observi ... skybr.html
https://iopscience.iop.org/article/10.1 ... paa1dbdfn3
http://www.cfht.hawaii.edu/Instruments/ ... index.html


On distingue deux sortes de raies d'émission.
1/ Les raies dues à la pollution lumineuse résiduelle locale qui s'ajoute à celle plus lointaine venant de la vallée du Rhône, il s'agit principalement les raies du mercure (Hg) et du sodium (Na).

2/Les raies "naturelles" du ciel de nuit, principalement l'airglow. Raies OI et OH. Ces raies peuvent aussi provenir des gaz libérés par la comète. Il est difficile de dire si dans le cas présent il n'y a en a pas une petite partie qui provient de la comète. La raie OI à 5577Å est présente dans le spectre de la comète après retrait du fond du ciel, mais il peut s'agir d'un signal résiduel dû à un retrait imparfait du fond du ciel.
Hubert Boussier
 
Posts: 93
Joined: Fri Aug 17, 2012 12:55 pm

Return to Spectra, results, information on activity ...

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests

x