Amas de Coma, Amas de Léo

Show your spectra, your results ...

Amas de Coma, Amas de Léo

Postby etienne bertrand » Tue Apr 24, 2018 10:18 am

Etude sur l'amas de galaxies Coma

L'amas de la Chevelure de Bérénice ou amas de Coma (Abell 1656) est un vaste amas de galaxies qui contient plus de 1000 galaxies identifiées. Ses dix plus brillantes galaxies spirales ont une magnitude apparente comprise entre 12 et 14 et sont observables avec un télescope d'amateur de diamètre supérieur à 200 mm. La région centrale est dominée par deux galaxies elliptiques géantes : NGC 4874 et NGC 4889. L'amas est situé dans le ciel à quelques degrés du pôle galactique nord. La plupart des galaxies de la partie centrale de l'amas de Coma sont elliptiques. Des galaxies naines ainsi que des elliptiques géantes sont présentes en abondance dans l'amas.
Comme il est courant pour les amas de cette richesse, les galaxies sont très majoritairement elliptiques et de type S0, avec seulement quelques spirales plus jeunes dont beaucoup sont probablement situées en périphérie de l'amas.
L'étendue complète de l'amas ne fut pas perçue avant qu'il ne soit étudié en détail dans les années 1950 par les astronomes de l'observatoire du Mont Palomar, bien que de nombreuses galaxies individuelles de l'amas aient été identifiées auparavant.

Amas de Coma, lunette Perl80ED - f560mm - ASI178MM - 171 x 13s.
Image

NGC 4889, également connue comme Caldwell 35, est une galaxie elliptique super-géante, la plus brillante de l'amas de la Chevelure de Bérénice. Elle a une magnitude de + 11,4. Elle est située près de l'étoile de classe G, β Comae Berenices, elle possède un trou noir supermassif en son centre qui est l'un des plus lourd connus avec 21 milliards de masse solaire.
Image

NGC 4874 est une galaxie elliptique géante, environ dix fois plus grande que la Voie lactée, au centre de l'amas de la Chevelure de Bérénice. Dans sa force gravitationnelle, elle retient plus de 30 000 amas globulaires ainsi que des galaxies naines !! quel monde fascinant !
Image

Pour expliquer ce que l'on voit sur les spectres, on fait une comparaison du spectre de la galaxie elliptique NGC4889 (vielle) comparé à un spectre d'étoiles (vielle) K2III.
Image


tableaux de mesures avec les principales raies :
Image
Ces galaxies ont une vitesse de récession de l'ordre de 6500 / 7000 km/s, d'où une distance de 93/100 Mpc ~300 millions d'années lumière.



Etude sur l'Amas de galaxies Léo

L'amas du Lion (Abell 1367) est un amas de galaxies dans la constellation du Lion. L'amas du Lion possède environ 100 galaxies dont NGC 3842, la plus brillante de l'amas. NGC 3842 est une des deux grandes galaxies elliptiques au centre de l'amas.

NGC 3842 est une galaxie elliptique de l'amas du Lion découverte par William Herschel. Elle contiendrait un trou noir de 9,7 milliards de masses solaires, ce qui en ferait l'un des plus gros trous noirs jamais détectés.
Image

Image
Image

tableaux de mesures avec les principales raies :
Image
Ces galaxies ont une vitesse de récession de l'ordre de 6000 / 7000 km/s, d'ou une distance de 88/100 Mpc ~300 millions d'années lumière.


RESULTATS

On remarque que les galaxies qui composent l'essentiel de ces amas (Coma et Leo) ont à peu près la même vitesse de récession et donc à peu près la même distance !!! On peut donc en déduire que ces deux amas de galaxies pourraient être liés entre eux puisque ils sont à la même distance et sur la même ligne de visée depuis la Terre ??
Oui, c'est ce que l'on appelle le SUPERAMAS de COMA.

Le superamas de la Chevelure de Bérénice (SCl 117) est le superamas de galaxies le plus proche de la Terre, comprenant l'amas de la Chevelure de Bérénice (Abell 1656) et l'amas du Lion (Abell 1367). Situé à environ 300 millions d'années-lumière de la Terre, il est au centre du Grand Mur. Le superamas de la Chevelure de Bérénice est l'amas de galaxies massif le plus proche de notre superamas local (appelé également superamas de la Vierge). Il est approximativement sphérique, d'un diamètre d'environ 20 millions d'années-lumière, et contient plus de 3 000 galaxies. Il est situé dans la constellation de la Chevelure de Bérénice. Étant l'un des premiers superamas découverts, il a aidé les astronomes à mieux comprendre la structure de l'Univers.

Pour se représenter leurs distances, étant à 300 millions d'années-lumière ils sont à 100 fois la distance Terre-M31.

Un spectro d'une dizaine de cm avec tous les modules pour étudier de telles distances...
Image
etienne bertrand
 
Posts: 620
Joined: Mon Aug 31, 2015 11:26 am

Re: Amas de Coma, Amas de Léo

Postby JP Nougayrede » Tue Apr 24, 2018 7:50 pm

Belle série :)
La comparaison est très parlante pour visualiser un décalage vers le rouge.
Tu as identifié la raie en émission dans la Liner ?
Bon ciel, Jean-Philippe
JP Nougayrede
 
Posts: 86
Joined: Tue Oct 20, 2015 8:33 pm

Re: Amas de Coma, Amas de Léo

Postby etienne bertrand » Fri May 04, 2018 1:48 am

Salut JP, merci pour ton message, excuses moi du retard de la réponse.
Le pic de la raie sur le Liner arrive a 6740A, ça me semble un peu fort pour Ha ? mais quelle autre raie est possible ? Peut être est ce un mélange des raies Ha et [NII] ?
Wikipedia donne cette definition : LINER qualifie un type de noyau galactique dont le spectre d'émission est caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés — tels qu'O, O+, N+ et S+ — et des raies d'émission plus fines d'atomes fortement ionisés tels qu'O2+, Ne2+ et He+
Qu'en penses tu ?
Je vois que tu te passionnes toujours pours les galaxies/quasars :D. Tu as fais des spectres récemment ?
etienne bertrand
 
Posts: 620
Joined: Mon Aug 31, 2015 11:26 am

Re: Amas de Coma, Amas de Léo

Postby Gerard Arlic » Fri May 04, 2018 4:26 pm

J'aime bien cette manip
on l'a fait avec JPN sur le parachute d'Andromède
bravo pour le tableau bien clair :)
Star Analyser 100; Atik 383L; T200/1000
Gerard Arlic
 
Posts: 107
Joined: Mon Jul 10, 2017 10:25 pm

Re: Amas de Coma, Amas de Léo

Postby etienne bertrand » Fri May 04, 2018 5:02 pm

Merci Gérard,
J'avais vu votre travail aussi très bien. Il me faudrait refaire la photo de cet amas avec une CCD pour bien le faire ressortir. L'as tu déjà fait , tu fais de belles photos (sur AG33=.
etienne bertrand
 
Posts: 620
Joined: Mon Aug 31, 2015 11:26 am

Re: Amas de Coma, Amas de Léo

Postby Gerard Arlic » Fri May 04, 2018 6:32 pm

Oui, c'est Abell 1656, en 2011, avec l'Atik 16HR sur T200//1000
https://www.webastro.net/forums/topic/7 ... nt-1103837
le capteur de cette caméra était petit mais très performant, elle est out, dommage, elle aurait été parfaite pour la spectro
Star Analyser 100; Atik 383L; T200/1000
Gerard Arlic
 
Posts: 107
Joined: Mon Jul 10, 2017 10:25 pm

Re: Amas de Coma, Amas de Léo

Postby JP Nougayrede » Fri May 04, 2018 11:00 pm

etienne bertrand wrote:Le pic de la raie sur le Liner arrive a 6740A, ça me semble un peu fort pour Ha ? mais quelle autre raie est possible ? Peut être est ce un mélange des raies Ha et [NII] ?
Wikipedia donne cette definition : LINER qualifie un type de noyau galactique dont le spectre d'émission est caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés — tels qu'O, O+, N+ et S+ — et des raies d'émission plus fines d'atomes fortement ionisés tels qu'O2+, Ne2+ et He+
Qu'en penses tu ?


Peut être [SII]6716-31 ? C'est compliqué les Liners, il n'y a pas consensus (il me semble) sur le moteur des raies en émission :?:

etienne bertrand wrote:Je vois que tu te passionnes toujours pours les galaxies/quasars :D. Tu as fais des spectres récemment ?


On est remonté avec Gérard au T60 pour cibler d'autres candidates NP et qso mais la météo a été défavorable, et on a galéré avec notre caméra de guidage; bon, au moins on a appris qu'il faut que le pointage/guidage soit top pour espérer observer pendant des créneaux court ! Depuis juste M106 et quelques étoiles, en ville... ou comment manger du sodium au traitement :ugeek:
JP Nougayrede
 
Posts: 86
Joined: Tue Oct 20, 2015 8:33 pm

Re: Amas de Coma, Amas de Léo

Postby etienne bertrand » Sat May 05, 2018 12:23 am

Dommage JP pour la mission au Pic, c'est vrai que la météo est souvent aléatoire, je lisais les différentes missions et souvent il y a des nuages bon ; ça fait partie du jeu aussi et le Ciel se mérite !
Pour la caméra de guidage, c'est essentiel que ce soit une bonne caméra de qualité, c'est hyper important d'avoir un bon signal, un bon snr avec un grand capteur pour le confort du champ. Je trouves que c'est un critère important qui permet de réaliser avec succès les spectres, car une cible pas bien placée sur la fente et c'est très rapidement beaucoup de signal perdu. Parfois il faut pas grand chose pour tirer la meilleur partie d'une observation.
Bon ciel.
etienne bertrand
 
Posts: 620
Joined: Mon Aug 31, 2015 11:26 am


Return to Spectra, results, information on activity ...

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests

x