Io sodium cloud observation

Show your spectra, your results ...

Io sodium cloud observation

Postby Christian Buil » Sun Jul 22, 2018 1:31 am

In French, sorry

Il s'agit de réaliser l'image du nuage de sodium qui s'échappe du satellite Io de Jupiter suite à l''activité volcanique. Ce nuage forme un torre autour de Jupiter et il est rendu visible par ionisation. La nuage brille dans le bien connu doublet jaune du sodium.

L'observation du nuage de sodium est en principe réalisable en photographie, mais il est très faible devant le vif éclat de Jupiter, qui parasite le champ. L'usage d'un filtre interférentiel centré autour du doublet du sodium peut améliorer la situation, mais à mon avis, cela reste du haut vol. C'est surement plus simple en spectrographie...

Je suis actuellement à l'Observatoire de Haute-Provence où vient de ce finir le workshop spectre annuel (toujours aussi super). J'avais proposé aux participants, notamment, de tenter le nuage de Io en spectrographie. Personne n'a pu malheureusement le saisir lors du stage (mais je crois savoir pourquoi, voir plus loin). Dans le calme de l'après workshop j'ai utilisé un RC de 10 pouces équipé d'un spectrographe LISA, auquel j'ai adjoint une roue à filtre avec à un des emplacement, un filtre passe-bande centré sur le sodium (origine Edmund, 10 nm de large). J'avais prémédité cela pour réduire au maximum l'éclat néfaste de Jupiter (la roue a aussi servie à faire une manip de spectropolarimétrie).

Une photo du Setup global (et de l'auteur ;-) ):

Image

Détail du LISA avec la roue à filtre (ZWO) :

Image

Le seul résultat obtenu l'a été cette nuit (22-23 juillet) dans des conditions terribles : la Lune à coté de Jupiter (=diffusion), la présence de cirrus (perte de flux + diffusion), et très faible élévation... tout pour perdre (photo iPhone 10 à la main) :

Image

Voici le spectre du doublet du sodium au crépuscule :

Image

La bende verticale est un extrait du spectre en deux dimensions. Les longueurs d'onde sont horizontale. La largeur de cette bande est déterminée par les 10 nm du filtre. Le doublet du sodium est la large raie sur le coté gauche (à la limite de la séparation avec ce spectrographe).

Maintenant, on tangent l'image de Io avec la fente (le trait vertical, le fente fait ici 35 microns de large) :

Image

Et enfin le spectre du nuage (la faible trace horizontale est le spectre du satellite lui-même qui tangente la fente en gros, pose = 3 x 300 sec.) :

Image

Manip rude. Malgré les conditions épouvantables, je trouve que le nuages est bien plus faible que lors d'une première observation que j'avais faite en 2011 à Toulouse et relatée ici :

Image

Il n'est pas impossible que l'on puisse suivre quelque chose comme l'activité volcanique de Io de cette manière. Affaire à suivre, en particulier si la variabilité se révèle effective...

Christian Buil
Christian Buil
 
Posts: 1159
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm

Re: Io sodium cloud observation

Postby Olivier GARDE » Sun Jul 22, 2018 10:41 am

Génial comme manip Christian!!!
LHIRES III #5, LISA, e-Shel, C14, RC400 Astrosib, AP1600
http://o.garde.free.fr/astro/Spectro1/Bienvenue.html
Olivier GARDE
 
Posts: 870
Joined: Thu Sep 29, 2011 6:35 am
Location: Rhône Alpes FRANCE

Re: Io sodium cloud observation

Postby Michel Verlinden » Tue Jul 24, 2018 9:44 am

Merci Christian, du grand art !
Michel Verlinden
 
Posts: 102
Joined: Tue Aug 16, 2016 12:11 am

Re: Io sodium cloud observation

Postby etienne bertrand » Tue Jul 24, 2018 7:27 pm

En prenant le satellite + le nuage on pourrait calculer la taille de l'ejecta ?
etienne bertrand
 
Posts: 673
Joined: Mon Aug 31, 2015 11:26 am


Return to Spectra, results, information on activity ...

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests

cron

x