Observe redshift with LISA spectrograph

Show your spectra, your results ...

Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Christian Buil » Sat Nov 05, 2011 2:59 am

[Summary]
Redshift measure of a galaxie (NGC 7469) and two quasars with LISA and a Celestron 11 telescope. One of the object
is of magnitude 15.8 with a z=0.3251 (nearly 4.5 billion light-years). Suburban condition (limiting magnitude with eyes is 2 ).
All is possible with LISA ! ;)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ceux qui ont jeté un oeil sur le fil...

http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=6&t=135

savent comment ce présente le spectre d'une nébuleuse gazeuse.

A présent, allons bien plus, dans les galaxies.

Bien souvent le noyau des galaxies produit un spectre qui s'apparente
à celui d'une (giganteste) nébuleuse. C'est même un spectre de raies
d'émission intense lorsque la galaxie est active (type Seyfert) où encore
quant l'objet est quasar. La localisation de cette signature
spectrale permet de mesurer la distance des galaxies et des quasars,
on ke sait depuis la découverte de Hubble.

Démonstration dans la planche suivante. On confronte l'aspect
du spectre, en particulier la raie verte de l'oxygène à 5007 A (longueur
d'onde au repos), dans 3 objets. Une galaxie de Seyfert, puis
deux quasars :

Image

(image full ici : http://astrosurf.com/buil/forum/poster_redshift.png)

Le décalage dans vers le rouge est particulièrement fort dans le quasar
PG 2251+113. La raie verte de l'oxygène occupe à présent approximativement
la position de la raie Halpha !

Je trouve des valeurs de redshift (z) proche de la littérature.

L'observation de PG 2251+113 est quelque peu virile (...), je n'ose pas vous montrer
les brutes.

Ce point dans le ciel de magnitude 16 est tout de même situé à
environ 4,5 milliards d'années lumière d'après mes calculs...

Tout ceci est fait en ville comme toujours et avec un modeste C11.

N'hesitez pas à demander conseil si vous désirez réaliser ce genre de chose.

Christian B
Christian Buil
 
Posts: 1371
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm

Re: Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Olivier Thizy » Sat Nov 05, 2011 8:25 am

Christian,

je trouve que les spectres 2D montre très bien le décalage - génial comme manip !

Cordialement,
Olivier
Olivier Thizy
 
Posts: 370
Joined: Sat Sep 24, 2011 10:52 am
Location: in the french Alps...

Re: Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Christian Buil » Sat Nov 05, 2011 11:31 am

Et pour la petite histoire, j'ai constaté que l'excellent François Teyssier a porté un interet à PG 2251+113 il y a quelque temps dans
le contexte d'un survey photométrique, en 2007 (rechercher PKS2251+113) :

http://www.astronomie-amateur.fr/atlasphotographique.html#PKS225111

Un petit point perdu, et belle brochette d'images de quasars au passage.

Christian
Christian Buil
 
Posts: 1371
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm

Re: Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Francois Teyssier » Sat Nov 05, 2011 9:02 pm

Ce sont des résultats exceptionnels, Christian.
Lorsque j'ai fais ces images de quasars, je trouvais déjà remarquable de pouvoir enregistrer la trace d'un objet aussi lointain dans le temps et dans l'espace avec un télescope amateur, du fond de son jardin. Ce n'était qu'un jeu d'enfant par rapport à ce que tu nous montres.
En l'état, je suis incapable d'aller aussi loin. La monture du LX200 Meade est la limite. L'autoguidage me parait impossible à des luminosité aussi faibles. Je suis limité à 13-13.5, les nuits "claires".
Bonne continuation.

François
Francois Teyssier
 
Posts: 1347
Joined: Fri Sep 23, 2011 1:01 pm
Location: Rouen

Re: Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Thierry Garrel » Sun Nov 06, 2011 8:59 am

peut etre l'objet le plus lointain spectrographie par un amateur. Ca fait rever.
Comment tu as fait avec l'autoguidage ? Une etoile de champs ?
Thierry Garrel
 
Posts: 189
Joined: Mon Sep 26, 2011 2:52 pm
Location: Montpellier

Re: Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Thierry Garrel » Sun Nov 06, 2011 9:08 am

vu viewtopic.php?f=6&t=135#p336
Une etoile de champ donc. Il n'y en pas toujours.
J'utilise depuis peu la lodestar de starlight xpress. Extremement sensible, qui permet des detections d'objets assez faibles en quelques secondes d'expo. Il faut meme faire gaffe a l'ecran du portable une premiere pour moi
Thierry Garrel
 
Posts: 189
Joined: Mon Sep 26, 2011 2:52 pm
Location: Montpellier

Re: Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Christian Buil » Sun Nov 06, 2011 7:11 pm

Oui j'ai effectivement Thiery, j'ai guidé sur une étoie du champ :

Image

Impossible en effet de guider directement sur un quasar aussi faible, genre V=15. Il faut la chance d'avoir dans le champ une étoile suffisement brillante. Avec une Atik Titan, disons une magnitude 12 ou plus brillant sur C11 et en ville, ce qui n'est pas gagné à tout coup. Mais je n'ai pas rencontrer de gros échec jusqu'alors, même s'il m'est arrivé dans de rares cas de guider patiemment à la main, et un peu au juger, sur un point à peine perceptible. C'est du sport, mais c'est ca aussi l'astro extrême ;)
(la pollution n'aide pas).

Une caméra CCD intensifiée (genre EMCCD) pourrait permettre d'aller plus surement, mais à un très gros prix.

Le spectre de l'objet le plus lointain fait pas des amateurs est peut être bien celui-ci :

http://astrosurf.com/buil/us/agn/agn.htm

Avec nos bons spectros et bonnes caméra du moment, APM 08279+5255 est à présent accessible avec un télescope relativement modeste et en plaine. L'objet représente quelque chose (14 milliards d'année lumière), c'est un bon challenge. Je pense le refaire au printemps depuis Toulouse.

Christian
Christian Buil
 
Posts: 1371
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm

Re: Observe redshift with LISA spectrograph

Postby Christian Buil » Mon Nov 07, 2011 12:20 am

Pour être franc François, je ne pensez pas non plus cela faisable il y a encore assez peu de temps.

Le spectrographe LISA a changer la donne et avec le temps on apprend à maitriser la bête. Pas trop d'accord
avec toi, on peut faire bien mieux - toi et d'autres vont le démontrer !

Voici un autre exemple de spectre d'objet lointain et actif. La galaxie NGC 1275 qui fait partie de l'amas Persée (de galaxies !) :

Image

Un début de constitution d'un "atlas" un peu fun :

http://astrosurf.com/buil/galaxies/spectra.html

Christian B
Christian Buil
 
Posts: 1371
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm


Return to Spectra, results, information on activity ...

Who is online

Users browsing this forum: Google [Bot] and 3 guests

cron

x